Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

LECTURES - Liste

pour avoir plus de renseignements sur chaque lecture, cliquer sur son titre puis la chercher sur la page (les lectures sont classées par années et par dates de lecture)
 
Le Puits de Pierre Lagorce, juillet 2017. Durant la guerre, des partisans ont assassiné un traître. Vingt ans plus tard, les "patriotes", qi jouissaient du respect général, sont confrontés à Fouinard… Les héros statufiés se désagrègent.
 
Et maint'nant qu'est-ce que j'fais ? de Catherine Lairaud, avril 2017. Les parents de Jacques Lebel sont atteints de la maladie d’Alzheimer. Il a le sentiment que les placer en maison de retraite serait les abandonner … Entre tendresse et dureté, les couples se délitent…
 
Gabriel de Alain le Ninèze, décembre 2016. Paris, soirée du 13 novembre 2015. Monica et Albert avaient passé un pacte entre eux  : ne jamais parler de leur fils, Gabriel…
 
la Dévastation de Dimi de Delphes, décembre 2016. Un vieil omme découvre, après avoir passé son existence en pendant uniquementà lui-même, qu'il possède des ressources infinies et qu'il souhaite mettre au service des autres…
 
Des papillons sur la plage de a, octobre 2016. Paolo et Lea, en instance de mariage ou de séparation, se retrouvent respectivement prisonniers dans les songes de l'autre.
 

Il était une femme de Alain Girodet, juin 2016. Luc rend visite à Régine, contre qui il avait remporté la coupe « Suzanne Lenglen », et lui propose de la lui rendre parce qu'entre temps un test lui a révélé qu'elle était un homme. Ce geste généreux sera riche de conséquences.

Tri sélectif  de Patrick Genre, mars 2016. Le consumérisme sévit dans toute la société... Les esprits sont contaminés et les nouvelles générations n'ont qu'un but dans la vie : remplacer les anciennes et les mettre au rebut …

Danser avec les Morts de Marc-Israël-Le Pelletier, février 2016. Les destinées de deux femmes se croisent, l'une Afro-Américaine, l'autre Japonaise. Toutes deux vivent le drame d'être mères de fils criminels condamnés à mort...

La Méthode de Sabine Revillet, octobre 2015. .... qui a besoin d'une méthode ? "La Méthode" ne va-t-elle pas au contraire fausser tous les rapports ?

Là où volent de joyeux petits merles bleus de Kay Wilson, septembre 2015. Souvenir d'un jour atroce et pourtant des plus sacré.

Dans un souci d'apaisement de D. Gustau et G. Loupiac, juin 2015. Florence fête ses soixante ans... sa fille, Fiona... vient à cet anniversaire parce qu'elle a un service à lui demander...

La Valse des ombres de Bruno Paternot, mai 2015. Dans une salle des mariages en Arménie, Sofia prépare la noce de sa sœur... Mais les invités ne viennent pas… Et depuis un an, symboliquement coincé à l’intérieur de l’horloge, l’homme qui a violé Sofia attend, lui, d’être délivré.

L'Héritier de Ester Mann et Lévon Minasian, avril 2015. Jean, un quinquagénaire délaissé et sans avenir aurait continué à mener une existence sans but, si un jour ne s'était présenté à sa porte un jeune homme, Léonard...

Une Heure pour dix Juifs de Claude Salama, février 2015. Reprise dans une mise en espace (cf mai 2014).

Mademoiselle de Yasmine Modestine, novembre 2014. Un huis-clos tendre mais sans concessions, où Clara et François, à l'heure des bilans, prennent le risque de rencontrer le regard de l'autre.

Illégitime défense de Isabel Carmona et Joaquin Hinojosa, texte français de Christine Defoin, octobre 2014. En trois ans de solitude et de souffrances physique et psychique, Maria a eu le temps de se préparer au refus de la soumission…

Un homme, une femme, une ville de Claude Salama, septembre 2014. Un homme, une femme vivent un conflit douloureux… Un visiteur étrange pénètre dans le studio. 
Débute alors un affrontement dur, halluciné…

Les Mots simples de Jean-Jacques Chollet, juin 2014. Poète et comédien ne font qu'un pour vous distraire et vous émouvoir pendant une heure de théâtre poétique.

Une Heure pour dix Juifs de Claude Salama, mai 2014. Les nazis réunissent dix Juifs qu'ils sortent des ghettos, des camps... Leur mission : signer une déclaration qui reconnaît, au nom du peuple juif, la supériorité absolue de la race aryenne...

Augustin de Nicole Buresi, avril 2014. Les questions que le théâtre soulève concernent-elles tout le monde, y compris ceux qui sont loin de la « capitale » ?

Le Feu des cendres de Bilia Bah, février 2014. ... guerre entre communautés, génocide en cours. .... Le fils et la mère pourront-ils protéger le secret monstrueux qu'ils portent ?

XX-XY de Jean-Yves Picq, décembre 2013. Neuf mois c'est long ! Surtout quand on est deux à attendre la sortie…

Julie de Michel Gendarme, décembre 2013. Une évocation sensible et poétique de la maladie mentale.

Ticha-Ticha de Hakim Bah, novembre 2013. l’amour dialogue avec la mort. Une langue pulsionnelle et abrasive, un chant de vengeance et de passion pour dire les brûlures irrémédiables du corps et du cœur.

That's my sofa ! de Veronika Boutinova, novembre 2013. Aron est Albanais, clandestin … et il soupçonne Jennifer, sa femme, de l’avoir dénoncé et de coucher avec d’autres hommes dans son canapé...

Hadassah, elle Éstèr de Esther Sabbah, novembre 2013. ... quelle différence entre l’époque d’Éstèr et la nôtre ? Relire le texte d’Éstèr peut-il aider à comprendre l’Histoire ?

Accusé... Levez-vous ! de Claude Salama, septembre 2013. ... sa femme s'est suicidée. Il s’interroge sans trêve. A-t-il fait tout ce qu'il fallait  pour la sauver ? Douloureux questionnement. Incessant. Ne trouvant pas de réponse... il dépose plainte contre lui-même.

Pourquoi Hécube de Matéi Visniec, juillet 2013. La figure d'Hécube, reine tragique dépeinte par Euripide, interpelle encore ... les hécubes se sont multipliées et... le sang continue à couler, les mères enfantent sans cesse des guerriers.

A l'aube, j'ai rencontré mon voisin Oreste  de Nicole Buresi, mai 2013. ... Oreste parle et revit ce qu’il a vécu dans un monde de guerres, de familles éclatées, de capitaines d’industrie soumis à la finance et de règlements de compte familiaux où chacun défend ses raisons et sa place…

Des Yeux de caïman de Bruno Paternot, avril 2013. Ce texte en forme de soliloques (ni dialogues, ni monologues) ouvre un monde intime et douloureux, creuset des secrets et des colères enfouies, révélées face à la mort imminente.

Un Divan pour la scène de Jean-Luc Solal, mars 2013. Colombe pourra-t-elle sortir du harcèlement ? Vincent pourra-il comprendre son rapport orageux avec Julia ?

Johnny-Misère de Sonia Ristic, février 2013. Sonia Ristic s'est très librement inspirée de la fable "la Mort et le bûcheron" pour écrire sur ce que la mort n'emportera jamais, la misère.

Le Cri de Eugenia Atienza, janvier 2013. Le surnaturel permet la rencontre entre une enfant et une adulte et elles passeront ensemble de la nuit au jour, de l'ombre à la lumière.

Tremblements de terre de Jean Renault, novembre 2012. Comment construire des centrales nucléaires en zone sismique (Afrique du sud sous apartheid, URSS, Iran) ?

Qu'as-tu fait Harry ? de José Valverde, octobre 2012. Dans le bureau du Président des États-Unis, à peine un peu plus d'une heure avant le lâcher d'une bombe atomique sur Hiroshima, Harry Truman consulte ses conseillers…

Bagdad Airport de Jean Renault, septembre 2012. Jean Renault a repris l’écriture de sa pièce suite à la lecture du 26 septembre 2011. Nous avons choisi de reprendre ce texte car c’est notre rôle d’accompagner les auteurs.

Jeanne et Jean de Bernard Allombert, juin 2012. Jeanne et Jean sont dans ce temps suspendu où la notion d'avenir n'a plus de sens. ... Que reste-il en « fin de partie » ? Une ode au désespoir ? Un hymne à la vie ?

Sels et chocolats de Jean Renault, mai 2012. Trois pensionnaires d’une luxueuse maison de retraite, entre trafic de drogue et perte de mémoire...

Air Europa de Vincent Klint, avril 2012. l'Afrique, le poids du climat... un jeune homme sur les routes clandestines... un aveugle... une foule... une femme belle comme un soleil ou une révolte... Air Europa oppose l'accomplissement irrésistible du désir au refus de la désillusion.

Station-Service  de Michel Tagliabue, mars 2012. Au bout du pont, ... une station-service (garage/épicerie/bar) ... Les habitués du lieu commentent les événements qui laisseront le patron seul et verront le Juif et l’Arabe se réconcilier.

Stress de Louis Gay, février 2012. Des personnages s'affrontent dans une entreprise louche... la femme d'un employé utilise le stress de son mari à des fins pas très jolies... Une «voix» ... enseigne une méthode de relaxation...

Vienne 1938 - Finis Austria de Gérard Huber, janvier 2012 : En juin 1938 Freud, menacé de mort par la Gestapo, doit prendre la décision de quitter Vienne...

Le Village des femmes de Christian Moriat, décembre 2011. Mama Nuru vaque aux occupations des femmes quand elle rencontre des soldats britanniques qui la violent. Son mari la répudie. Elle crée un village de femmes pour les protéger des violences des hommes… Entre eux, la guerre est déclarée.

Les Enfants de la pleine lune de Emanuelle delle Piane, reprise novembre 2011. La fille et ses enfants sont séquestrés et abusés par le Vieux. Il règne sur leur vie…. Emanuelle delle Piane donne la parole à l'enfance violée et invente un langage poétique qui permet d'aborder l'inabordable.

Les Cerisiers d'Amandine de Jean Tirelli, octobre 2011. Dans une maison de retraite, Amandine résiste avec une énergie vitale qui déstabilise joyeusement l'institution...

Bagdad Airport de Jean Renault, septembre 2011. L’Irak sous Saddam Hussein : un grand chantier de construction sur fond de guerre avec l’Iran. 

Les Enfants de la pleine lune de Emanuelle delle Piane, juin 2011.

L'Émission de Sabine Revillet, mai 2011. Une femme, un homme dans leur cuisine ; elle cuisine, il regarde l’Émission… deux hommes se promènent  l’un a participé à l’Émission, l’autre l’admire… Mais l’Émission a ses règles : le perdant doit offrir une partie de son corps aux pauvres du tiers-monde…

Lady Florence d'Alain Tronchot, avril 2011 (2 mai). Les gens aiment Lady Florence parce qu’aucun de ses concerts ne ressemble au précédent, que tout est toujours mauvais mais jamais médiocre,...

Le Livre de mon père de Henri Gruvman, mars 2011. Henri nous a demandé de reprendre son "Livre" pour ceux qui n'avaient pu venir lors de la lecture en octobre. Nous avons travaillé pour vous présenter une lecture qui est déjà un spectacle.   

Élie et les clowns du ghetto de Christian Moriat, janvier 2011, reprise en juillet 2011 : Les Juifs sont convoqués sur la piste du Grand Cirque de Varsovie... Le petit Élie, l'enfant du ghetto, de tous les Ghettos...

Village de Alain Tronchot, décembre 2010 : Pas une voix n'a manqué. À l'unanimité, le conseil a décidé de livrer deux fugitifs à l'occupant...

Pour Marilyn de Marc Israël-Le Pelletier, novembre 2010 : ... un jeune psychanalyste new-yorkais devient le propriétaire d'une peinture d'Andy Warhol représentant Marilyn ...  Lucifer conclue un pacte avec lui...

Le Livre de mon père  de Henri Gruvman, octobre 2010 : histoire de la difficile naissance d'un livre écrit par un homme meurtri par l'exclusion et de la non moins difficile réconciliation avec son fils...

Paradoxes, etc de Jean Marc Chollet, septembre 2010 : les humanitaires engagés dans des actions de soutien croient-ils vraiment œuvrer pour le bien ?

Jamila ou l'Enfance lapidée de Christian Moriat, juin 2010 : Quelque part en Afghanie ... Jamila et la Poupée sont traînées devant le Tribunal pour la Répression du Vice et la propagation de la Vertu.

Il va bientôt faire nuit  de Jean Renault, mai 2010 : Les services secrets découvrent que le gouvernement est sous la coupe d'une officine mafieuse...

Le Palimpseste amoureux  de Marwil Huguet, avril 2010 :  superpose trois vies de couple sur trois périodes, de 1944 à nos jours. Des murmures entrecoupés de cris...

Fahnatox de José Valverde, mars 2010 : Un  illuminé d'Allah s'est introduit dans l'entreprise et a converti toute la  famille à l'intégrisme musulman ...

Dégâts d'ego de Erwan Larher, janvier 2010 : aborde le rapport, dans une société spectaculaire et pressée, de l’individu à lui-même, aux autres et à l’absurdité – au sens de Camus – du monde...

Chassés croisés d'Isabelle Théobald, décembre 2009. Lecture dirigée par Marie Josée Brakha, avec Charles elle Medina. Un homme chez lui. Il est tard. “Elle” frappe à sa porte et prétend qu’elle est sa fille ...

Les Beaux discours  de Pascal Tresson. Lecture dirigée par Marie Josée Brakha avec Aurélie Babled, Marie Josée Brakha, Maria Fonzino, David Gale, Régis Romele, Cédric Sebag, Isabelle Théobald. octobre 2009. une comédie burlesque qui nous permet de prendre une distance amusée par rapport à notre civilisation du bonheur et de la consommation ...

Le Silence odieux des pianos qui se noient d'Alain Girodet, septembre 2009. Lecture dirigée par Marie Josée Brakha avec Audrey Fournier et Vincent Gosciniak. Dualité immémoriale de l’homme et de la femme, du silence et du verbe, de la contrainte et de la liberté ...

Vénus et Adam  d'Alain Foix, juin 2009. Lecture dirigée par l’auteur, avec. Sonia Floire, Philippe Dormoy, Jim Limas, Marie Josée Brakha. Patrick Marcland musique et environnement sonore. Rejoue le dialogue des altérités en questionnant celles des origines ...

Mère de guerre d'Adolphe Nysenholc, mai 2009. Lecture dirigée par l’auteur, avec Karine Bétou, Carole Rousseau, David Gale, Jacques Leplus. Deux femmes réunies au chevet de "leur" enfant revendiquent chacune leur statut de vraie mère ...

Philomène de Martine Drai, avril 2009. Lecture dirigée par Marie Josée Brakha avec David Gale, Carole Rousseau, Henri Kogan, Virginie Paluskiewicz, Yvon Bernard, Jacques Leplus. Philomène découvre un matin que le temps passe, et qu’elle va avoir 7 ans. Or 7 ans, elle le sait, c’est l’âge de raison – et ça la met en état de choc ...

Ils seront là bientôt, les hommes ?  de Michel Bellier, mars 2009. Lecture dirigée par Marie Josée Brakha, avec Franck Amiack, Yvon Bernard, Karine Boymond, Eva Cendors, Jacques Leplus, Virginie Paluskiewicz.Le chant d'une humanité qui tourne en rond, croise, sans cesse, ses propres traces et se perd en gesticulations grotesques ...

Si près du bord de Michel Gendarme, février 2009. Lecture dirigée par Pol White, avec Julie Petitrenaud, David Gale, Hélène Degy, Anne Morier, Yvon Bernard, Jean-Luc Levasseur. Un vaste champ de possibles s’ouvre où se jouent les destinées des êtres humains mis en différence depuis des millénaires...

flottement de Marc Israël-Le Pelletier, novembre 2008. Lecture dirigée par l’auteur, avec Ambre Bacci, Didier Morvan, Malvina Plégat, Yvon Bernard, David Gale, Marie George,; Anne-Juliette Vassort, Marie Josée Brakha. De manière métaphorique, explore le déclin vers lequel nous nous dirigeons ...